A PROPOS

Les objectifs d’AUDACITY FOR AFRICA sont :

  1. Promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, personnes vulnérables

  2. Promouvoir l’insertion professionnelle et la formation professionnelle des jeunes et des femmes,

  3. Renforcer les qualifications et compétences de jeunes et des femmes,

  4. Contribuer à l’émergence de PME/PMI à forte valeur ajoutée dans les pays d’Afrique subsaharienne

  5. Aider à promouvoir des activités créatrices de richesses et d’emplois sur la Guinée Conakry et sur le continent africain d’une manière générale

 

 

« Quels que soient tes rêves explore les. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie. »

Kadia Saliou Sylla Moisson Fondatrice d'AUDACITY FOR AFRICA

Les Jeunes en Afrique : « Bombe à retardement ou Opportunités à saisir » : Jeune Afrique web mai 2013 ;
« Avec 200 millions d’habitants âgés de 15 à 24 ans, l’Afrique a la population la plus jeune au monde. Selon le rapport Perspectives économiques en Afrique, établi en 2012 notamment par la Banque africaine de développement (BAD), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et l’Organisation de coopération et de développement économiques des pays industrialisés (OCDE), ce chiffre devrait doubler d’ici à 2045.


Le taux de chômage inquiétant de la jeunesse africaine est souvent mis en parallèle avec la croissance économique rapide du continent. Selon la BAD, le taux de chômage en Afrique subsaharienne est de 6 %, alors que 6 des 10 économies à la croissance la plus rapide du monde se trouvent dans cette région. Ce taux peut ne pas sembler très élevé par rapport à la moyenne mondiale d’environ 5 %. Mais dans la plupart des pays africains, le chômage des jeunes « est au moins deux fois supérieur à celui des adultes », souligne la BAD.


Selon la Banque mondiale, les jeunes représentent 60 % de l’ensemble des chômeurs africains. En Afrique du Nord, le taux de chômage des jeunes atteint 30 %. Au Botswana, en République du Congo, au Sénégal, en Afrique du Sud et dans plusieurs autres pays, la situation est encore plus préoccupante.
Les jeunes femmes sont plus durement touchées. La BAD a constaté que dans la plupart des pays d’Afrique subsaharienne et dans tous ceux de l’Afrique du Nord, il est plus facile pour les hommes que pour les femmes d’obtenir un emploi, à niveau d’expérience et de compétences égal. »


Les femmes en Afrique : « En Afrique, selon de récentes estimations de l’OCDE, les femmes constituent près de 70 % de la force agricole du continent et produisent environ 90 % de toutes les denrées alimentaires. Le taux d’activité économique (qui mesure le pourcentage de gens dont la force de travail assure la production de biens économiques) des femmes africaines (61,9 %) est supérieur à celui d’autres régions du monde, y compris des pays industrialisés de l’OCDE. L’immense majorité des femmes africaines sont toutefois employées dans le secteur informel ou à des postes peu qualifiés, comme le montre le pourcentage de femmes salariées dans le secteur non agricole, l’un des plus faibles du monde (8,5 %).
Un accès toujours insuffisant à la santé et à l’éducation » (Article RFI web en 2010)

©  proudly created  by Morlaye Fote Camara

Nous appeler:

Conakry: 00224-624 70 09 09

                00224-657 90 86 81

France:   00336-63-11-85-86

USA:       001-678-431-9576

Nous trouver: 

Quartier Ratome, Conakry, Guinée

Email: kadia.moisson@audacityforafrica.com

Quartie